janvier 6, 2012 | In: Uncategorized

Test ampli

J’utilise cet ampli depuis 6 mois. Après de bons et loyaux services de mon Marshall JTM 45 qui sonnait très bien, je cherchais un ampli polyvalent pour virer toutes mes distos de mon pédal board.

A chaque fois que j’ai discuté avec des pros ils disaient toujours que le son de distorsion doit venir d’un ampli à lampe pour avoir le maximum de corps.

Le nombre de pédales achetées et testées étant conséquent avec des réussites comme de défaites l’heure était grave : retrouver le son Marshall que j’aime à savoir Hendrixien en clean (et + si affinité) et un son à la JCM 800 avec une bonne réserve de gain pour pas mettre une disto en amont.


1. Le son est de bonne qualité. Par contre il faut un bon baffle pour le meilleur rendu. Oui c’est évident ce que je dis mais par exemple je n’ai pas aimé la version combo avec un seule HP. L’ampli manquait de corps, sonnait petit et râpeux. Même problème sur la tête JVM410 sur un baffle avec un mauvais haut-parleur, impossible d’en tirer un son qui me plaisait. J’utilise un baffle 2×12 équipé en V30 et G12H30 et c’est nickel. C’est d’ailleurs la configuration classique du baffle Marshall associée à la série JVM.

2. La configuration du pédalier est simple et cool. Il fonctionne avec un simple câble jack jack : bravo.

3. Connectique complète.

4. La sortie émulation HP est bonne. Non ce n’est pas le même son que quand on repique avec un vrai micros mais c’est carrément utilisable et de bonne qualité.

5. Les 2 reverb et les 2 master, c’est pratique.

6. Le bouton résonnance doit être à fond pour moi.

7. Peu de lampes et ça c’est cool car la note sera moins salée dans quelques années. Les 50 Watts sont suffisants.

1. Les finitions ne sont pas exceptionnelles. Les boutons semblent fragiles. Le jtm45 était plus beau : plus beau logo plus beau tolex, prix plus élevé évidemment.

2. La boucle d’effet envoie trop de niveau de sortie et fait saturé mon delay Eventide Timefactor, peu importe l’impédance choisie et peu importe la boucle choisie (série ou parallèle). Il y a là une erreur de conception évidente. Du coup il faut baisser le volume de chaque canal pour ne pas faire saturer le delay. Bref c’est chiant et pas soluble pour le moment après parcours sur les forums américains. Il faudrait qu’un pro de l’audio face une modification physique de l’ampli ou du delay.

3. Il manque clairement une Load Box pour le pousser à fond. Beaucoup d’amplis le proposent avec un système de choix de watts.

4. Il manque également des témoins lumineux pour réglage de bias et indication de défaut sur les lampes. Beaucoup d’amplis proposent ces options intéressantes.

5. La gestion du canal clair est mal pensée avec le bouton de gain qui fait office de volume. En gros si on se sert du canal orange clean avec le gain à fond et le volume à deux, quand on repasse sur le canal vert clean on est à fond en volume. Heureusement je n’utilise pas ce canal mais c’est clairement mal foutu.

6. La sortie émulation de HP émet un bruit étrange quand on allume et éteind l’ampli.

7. Le pédalier permet de choisir toutes les combinaisons possibles mais en fait il ne contrôle pas du tout les  potentiomètres. Il n’agit que comme commutateur de canal reverb master boucle. C’est important de le dire car c’est pas très clair sur le papier.

 

  • NOTE globale : 8/10
  • Prix : 1129 €
  • Résumé:

J’ai déjà joué sur de meilleurs amplis en terme de qualité de son de finition de fonctions etc, mais aucun n’avait le son Marshall que j’aime bien. Je l’ai trouvé ici pour pas trop cher. Au niveau de la fiabilité je n’ai sur ces 6 mois d’utilisation rien à lui reprocher. J’insiste sur la qualité du baffle (pour tout ampli d’ailleurs) qui change complètement le rendu de votre ampli. Avec ce JVM je peux avoir un bon son même à volume bas. C’est assez rare sur un Marshall pour le souligner.

Franck Graziano

Comment Form